Accueil / destinations touristiques / Tout savoir sur les bouchons lyonnais

Tout savoir sur les bouchons lyonnais

La ville de Lyon est réputée pour avoir fabriqué quelques-uns des plus fameux de la célèbre cuisine française. Lyon héberge également un autre type de cuisine traditionnelle, rustique, proposé dans des restaurants. Ces derniers servent une bonne nourriture de campagne, basée de porc et assortis de bons vins de la région. Et le bouchon lyonnais fait partie de telles bonnes nourritures. C’est un lieu de restauration qui rime avec convivialité. Il ne peut pas être défini comme un bar ou un restaurant, c’est un bouchon. Dès le matin, le bouchon lyonnais propose la table et le couvert pour ceux et celles qui veulent manger. Il propose les plats traditionnels de la cuisine lyonnaise. Ce sont, entre autres, le tablier de sapeur, le saucisson chaud, servis avec un beaujolais. Les touristes et les touristes peuvent profiter à fond de la qualité des produits et de l’accueil, pour s’imprégner entièrement de la culture lyonnaise. Pour la petite histoire, au temps des auberges qui étaient des relais aux voyageurs, leurs chevaux sont nettoyés avec un bouchon de paille.

Les bouchons lyonnais, omniprésents dans la ville

La ville de Lyon comporte de petits restaurants qui mettent à disposition toutes sortes de cuisines. Les bouchons lyonnais sont des petites échoppes, qui possèdent des tables en bois couvertes de nappes à carreaux. Les convives n’hésitent pas à s’attabler. Ainsi, après avoir profité d’un transfert par navette à l’aéroport de Lyon, et comme amuse-bouche, les restaurants proposent un plat de gratons. Celui-ci est posé au milieu de la table. Chaque convive pioche à sa guise. Le plat principal peut être de la cervelle de Canut (sorte de fromage blanc assaisonné), des tripes, rognons, quenelles, salades lyonnaises, pieds de cochon, pieds de mouton, cardons à la moelle, saucissons, de la tête de veau, de l’andouillette… Le dessert fait goûter à la traditionnelle tarte à la praline. Le vin n’est pas en reste. Les bouchons lyonnais proposent les vins produits entre les 3 fleuves de la région le Rhône, la Saône et le Beaujolais. Comme exemples, les touristes peuvent choisir entre la Côte Rôtie, le Crozes-hermitage, le Saint-Joseph et le Cornas, le Beaujolais Nouveau…

Le tout dans la joie et la convivialité

Effectivement, à Lyon, les restaurants que sont les bouchons lyonnais, constituent une véritable institution. Les touristes et locaux profitent d’une ambiance chaleureuse et bon enfant. Pour ce faire, les tables en bois sont très rapprochées, pour favoriser le partage et la convivialité. Le principe est simple, il faut juste apprécier la viande de porc et penser à se remplir le bidon. D’ailleurs, les plats sont imaginés dans ce sens, pour être copieux et à base de charcuteries. Pour ce qui est du prix, un bouchon lyonnais digne de ce nom a un certain coût. Même s’il est possible de manger moins cher à Lyon, tout amateur de bonne nourriture doit, au moins une fois, se faire un bouchon lyonnais. C’est un passage obligatoire pour tout visiteur de cette belle ville.

x

Voir aussi

5 raisons pour lesquelles vous devez réserver dans un hôtel à Tanger

Pour un court ou long séjour à Tanger, la réservation d’hôtel est toujours recommandée. Certes, ...