Accueil / destinations touristiques / Voyage au Liban, entre nature et aventure

Voyage au Liban, entre nature et aventure

Malgré son histoire, le Liban est une destination touristique à part entière. Pour les amateurs d’aventure et nature, le pays dispose de tous les attraits pour rendre un séjour inoubliable. Il propose une grande variété de paysages, des plaines fertiles, de grands espaces désertiques, un littoral ourlé de plages idyllique et encore des forêts de cèdres. Il ne manque pas de tour dans son sac. Pour mieux le comprendre, voici quelques sites à ne pas manquer.

La somptueuse grotte de Jeita

La grotte de Jeita est un joyau de la nature localisée à 18 km au nord de Beyrouth, notamment dans la vallée de Nahr el-Kelb. Elle est constituée de deux grottes. La grotte inférieure peut être explorée en barque à travers un lac souterrain. A environ 60 m au-dessus de l’autre, la partie supérieur peut être visitée à partir de passerelles. Ces grottes karstiques interconnectées offrent des paysages sous-terrains remarquables avec ses nombreuses formations de stalagmites et stalactites. Ce sera une aventure sans pareil. Vous ne pourrez donc pas admirer un telle merveille sans avoir réalisé un séjour au Liban. Il faudra donc l’inclure dans votre itinéraire lors d’un voyage au Moyen-Orient.

La réserve naturelle des cèdres du Chouf

La réserve naturelle des cèdres du Chouf est un espace naturel protégé couvrant 550 km². Elle occupe la majeure partie des crêtes de la montagne de Ain Zhalta, Barouk jusqu’au Maaser el Chouf. De par sa superficie, elle est la réserve naturelle la plus vaste du Moyen-Orient. En général, elle abrite plusieurs sites naturels et une variété de flore et faune. On y trouve plus de 3 millions d’arbres, dont le chêne, le genévrier et le pin. Pour la faune, on distingue les sangliers, les écureuils, les loups, les gazelles des montagnes, les hyènes etc. Il est agréable de déambuler parmi les sentiers de la réserve. La nature y est intacte et réserve de nombreuses surprises.

Explorer l’île aux Lapins durant un périple au Liban

Au large de Tripoli, on distingue un joyau méconnu mais pourtant cache des merveilles naturelles sans pareil. Il s’agit de l’île des Lapins connue aussi sous le nom de l’île du Palmier. En général, elle doit son nom aux rongeurs introduits par les Français durant le mandat français au Liban au début du 19e siècle. Bien que leur nombre a été réduit au fil des années, il en reste quelques-uns. Avec la promotion du tourisme sur l’île, il est possible de visiter cette merveille. Avec une courte traversée en bateau, on atteint facilement l’île. Elle dispose en effet de magnifiques et larges plages de sable dorées. En tant que réserve naturelle, elle est également le lieu de repos d’une centaine d’espèces d’oiseaux migrateurs comme le héron cendré. Durant l’exploration de l’île, il est possible d’y rencontrer des papillons vanesses, des espèces de tortues comme la tortue verte ou encore la tortue caouanne ainsi que le phoque moine.

Aventure en montagne dans la pinède de Dhour El Choueir

Dhour el Choueir est une station de villégiature très prisée au Liban. C’est un petit village situé aux confins du Mont-Liban perché à 1 200 m d’altitude et à une trentaine de kilomètres de Beyrouth. Elle est surtout dédiée aux amoureux de la nature et de l’air pur de la montagne. La pinède de Dhour El Choueir est, d’ailleurs, le point d’exploration par excellence dans le secteur. Elle offre un vaste espace verdoyant où faire de la randonnée à travers des sentiers de plusieurs kilomètres à travers une forêt de pins comme le pin à pignons ou pin d’Alep. En réalité, cet arbre est planté afin d’obtenir des fruits qui sont ensuite utilisés pour la cuisine libanaise. Le site est un parfait lieu où se ressourcer loin de tout.

 

 

x

Check Also

L’île d’Yeu

Comment réussir son voyage sur l’île d’Yeu ?

L’île d’Yeu est une destination de rêve que ce soit pour un long ou un ...